webTV

Lecture

comment fonctionne un laboratoire de haute sécurité

Lecture

Créer les fluides de travail du futur

Lecture

Une plate-forme technologique au service de la recherche

+ Toutes les vidéos

Projet REFHYB, soutenu par AVENE PME

La réfrigération sans givre

Le givrage des évaporateurs en froid commercial et industriel constitue une double problématique : qualité produit et surconsommation énergétique. Le dégivrage se fait aujourd’hui par des résistances électriques qui font fondre la glace formée. Le respect de la chaine du froid oblige par ailleurs les exploitants à s’arranger pour que ces périodes de dégivrage ne causent pas de remontées de température au sein des produits. Ceci conduit à des règles de dimensionnement qui vont dans le mauvais sens du point de vue de l’efficacité énergétique (grands pas d’ailette, échangeurs peu efficaces) mais qui garantissent des cycles de givrages suffisamment longs pour que le dégivrage se fasse sans incidence sur la qualité des produits.

Un fonctionnement continu de la production frigorifique

La technologie proposée permettrait un fonctionnement continu de la production frigorifique puisque l’humidité est pompée vers l’extérieur avant d’atteindre l’évaporateur. Ce fonctionnement continu assure une gestion plus souple de la qualité des produits. Il permet également d’éviter des surconsommations électriques directes, d’une part, par l’absence de dégivrage et indirectes, d’autre part, par la possibilité d’améliorer la conception des échangeurs et donc la performance du système frigorifique.

L’originalité de ce système est qu’il est composé de deux cycles :

  • un cycle frigorifique classique permettant le refroidissement de l’air ;
  • un cycle de solution saline aqueuse permettant la déshumidification de l’air.

La fonction de ce dernier cycle est d’obtenir une humidité cible suffisamment faible pour éviter ou retarder le phénomène de givre dans les évaporateurs.

Schéma de principe du système REFHYB

Les solutions salines peuvent causer des phénomènes de corrosion. Pour éviter le contact direct entre la solution saline et le flux d’air, la solution technologique est de proposer un échangeur où la solution saline et le flux d’air sont séparés par une membrane perméable uniquement à la vapeur d’eau.

Un échangeur membranaire économique et compact

Le résultat phare de ce projet est la conception originale d’une brique technologique permettant un transfert efficace de chaleur et de masse couplés.

Schéma 3D de l’échangeur membranaire développé

Par sa conception, cet échangeur permet l’utilisation de membranes à bas coût. Son aspect modulaire permet de simplifier son assemblage tout en étant compact.

 

Illustration vidéo du projet RefHyb

 

Contact : Assaad ZOUGHAIB du CES, centre commun à MINES ParisTech et ARMINES

Projet REFHYB, soutenu par AVENE PME - MINES ParisTech
Partager

actualité

Hommage à Ari RABL

Recherche Hommage à Ari RABL Nous avons appris très récemment, ‑et avec plusieurs mois de retard‑,…
> En savoir +

6 communications du CES au 10th World Congress of Chemical Engineering à Barcelone

Formation 6 communications du CES au 10th World Congress of… Les équipes du CES, centre commun à ARMINES et MINES…
> En savoir +

Energissimo 1<sup>er</sup> prix du hackathon #DataÉnergie

Formation Energissimo 1 er prix du hackathon #DataÉnergie La donnée au service des défis énergétiques Les 29 et 30 juin…
> En savoir +

Participation des chercheurs du CES à la conférence internationale ECOS 2017

Recherche Participation des chercheurs du CES à la conférence… La 30 ème édition de la conférence internationale ECOS…
> En savoir +

Le Rapport d'activité 2016 est en ligne

Formation Le Rapport d'activité 2016 est en ligne C'est par un éditorial à deux voix que s'ouvre le…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech